On parle de l’âme des violons. Parlera-t-on un jour de l’âme des murs… L’âme des murs de Milène Guermont ?
Comme tout un chacun j’ai souvent parlé à un mur, hélas ! Jamais encore un mur ne m’avait parlé. Milène m’a dit de le toucher, alors je l’ai touché, effleuré plutôt, car il s’est mis à crier !
Un appel au secours, comme ces esprits prisonniers de la matière ? Non, finalement c’était un murmure, une confidence venue des dizaines de microprocesseurs insérés dans le béton. Bruit des vagues dans un coquillage ? Souffle de l’air dans les arbres ? Des gouttelettes d’eau qui parlent sous vos doigts ?
C’est le son d’un nuage, dit l’artiste…
Le mur ou la table ? Car il y a aussi une table qu’on caresse… avant de la recouvrir sagement. Provocatrice, érotique : cachez ce sein … Air connu !
[…] Touchez, fermez les yeux, respirez : vous êtes dans une autre galaxie. Les planètes vous regardent.
Objets inanimés ? Milène Guermont donne vie à la matière la plus ingrate, celle que l’on n’imaginait pas mettre en éveil tous nos sens : le béton. 

 

Annette Ardisson
Rédactrice en chef de Radio France, 2011

 

 

Un voile sensible s'échappe du mur


De l’eau s’accumule dans les murs jusqu’à les déformer.
MINI AGUA illustre ces mouvements fluides par sa forme et ses sons.

La zone sensible de ce voile de Béton Polysensoriel se déplace. Si en l’effleurant, vous réussissez à l’attraper, MINI AGUA émettra un son d’eau en fonction de votre champ magnétique.

Cette fine feuille imprévisible qui semble se gondoler s’échappe de l’architecture et dépasse tout entendement.



MINI AGUA est née pour l'exposition ARCHI-SCULPTURE à la VILLA DATRIS - Fondation pour la sculpture en 2015.

Conçue avec une extrême économie de matière et plaçant l'interaction avec le spectateur au cœur du dispositif, cette "installation" dynamique en béton (2,5 x 1 m par 25 mm d’épaisseur) est choisie pour être exposée au Pavillon Français de l'exposition internationale ASTANA 2017 (10 Juin - 10 Septembre 2017) dont le thème est "l'énergie du futur".

Petit-déjeuner pour la presse le 14 mars 2017 à 9h30, RSVP à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photos & Communiqué de Presse ici

 

 

 

 

 





 

 

L'eau déforme les murs

 

AGUA est une sculpture imaginée pour le siège de l'entreprise GA dont les parois sont parcourues par des tubes d’eau pour améliorer la performance thermique. L’eau rend ces murs vivants, AGUA l’illustre par sa forme et ses sons.


Au fur et à mesure que le visiteur entre dans le bâtiment, il aperçoit une excroissance, comme si de l’eau s’accumulait et déformait le mur. Puis il en découvre d’autres, jusqu’à ce mur devienne un voile, une fine feuille se gondolant pour s’échapper de l’architecture.

Par ses formes voluptueuses, AGUA attire la main. Si un visiteur effleure l’une des bosses, AGUA émet en fonction de son champ magnétique un son d’eau (pluie, cascade, clapotis, vague, bulle, ruissellement).